Dark web : Deep Dot Web récemment fermé par le FBI

Le FBI réussi à faire fermer un site illégal sur le réseau Dark Web

Capture d'écran de la page web de Deep Dot Web

Article publié le 10/05/2019 par Tesseract IT dans la catégorie Actualité web et technologies. Cet article a été modifé le 10/05/2019.

En quoi consiste le Deep Dot Web ?

C’est un site web qui servait de référencement ou d’annuaire de nombreux sites à caractère lucratif sur le dark web comme « AlphaBay Market », saisi lui-même par la justice en 2017, « Wall Street Market »  ou encore « Tochka Free Market ». Ce qui a été douteux, c’est que Deep Dot Web ne fonctionne qu’avec un navigateur spécial appelé TOR intégré dans le dark web. Le dark web est une sorte de partie clandestine d’internet qui fonctionne grâce à un réseau codifié et est utilisable exclusivement sous condition d’être anonyme. Le caractère suspicieux de cet annuaire réside surtout dans le fait qu’il faisait office d’intermédiaire entre les potentiels clients et les sites à activités illégales. Ces derniers changeaient en permanence d’adresse. Comme activités illégales, il s’agit ici de vente, de rachat de drogue, d’armes, de vol de coordonnées bancaires, de proposition de faux documents ou de logiciels malveillants.

Comment fonctionne-t-il précisément ?

D’après les dires de Scott Brady, le procureur fédéral de Pittsburgh, dans l’Etat de Pennsylvanie : « Il fournissait non seulement des liens vers des sites de vente illégaux, mais aussi des tutoriels pour les gens encore novices ». Grâce à cela, DDW a pu gagner jusqu’à des millions de dollars à partir de la rémunération provenant de ces multiples sites.

Deep Dot Web décelé par le FBI

A l’heure d’aujourd’hui, ce stratagème n’est plus disponible. En effet, il a été découvert par le FBI. Il présentait un danger d’une très grande envergure du fait qu’il était d’une échelle internationale. Ainsi, le site a été fermé et on a arrêté plusieurs individus provenant de plusieurs pays à l’issue de longues enquêtes effectuées par les autorités des différents États concernés. On peut citer les arrestations en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et au Brésil. Le cas d’arrestation le plus concret se trouve en Israël. En effet, le 8 mai, on a pu retracer deux Israéliens dénommés Tal Prihar et Michael Phan. Le premier de 37 ans a été arrêté le 6 mai à Paris et le second, âgé de 34ans, lui aussi le même jour en Israël. Ces deux hommes ont conçu et géré cette organisation depuis octobre 2013. Ils sont accusés de blanchiment d’argent. Il semblerait même qu’ils ont accumulé une somme atteignant les 15 millions de dollars comme commissions pour les acquisitions de biens illicites.

Partager sur les réseaux sociaux

Lire des commentaires

Information

Aucun commentaire enregistré dans la base de données.

Poster un commentaire

Articles similaires

Logo word wild web sur fond bleu

Le Web 4.0 : focus sur les différentes générations du Web

Article posté le 31/01/2015 par Gael dans la catégorie Actualité web et technologies

À l’instar des autres technologies, le Web ne reste jamais rigide et inerte et a même évolué avec le temps, tout en passant par diverses ères caractéristiques. Si l’on a d’abord connu un Internet fixe et un peu (...)

Logos des différents navigateurs web les plus utilisés

Internet Explorer continue sa hausse en mai 2015 et Chrome atteint les 25%

Article posté le 02/06/2015 par Gaël dans la catégorie Actualité web et technologies

Internet Explorer (bientôt remplacé par le très frais Microsoft Edge, anciennement « Projet Spartan ») est toujours majoritaire et est même en hausse. Pour le mois de mai, sur base du mois d’avril (...)

Logo de BitTorrent de couleur violet sur fond blanc

Projet Maelstrom : BitTorrent proposera un navigateur P2P pour décentraliser Internet

Article posté le 31/01/2015 par Gael dans la catégorie Actualité web et technologies

En décembre dernier, BitTorrent, que l’on connait avant tout pour leur protocole éponyme permettant notamment le transfert et le partage de fichiers en pair-à-pair, s’apprête à chambouler l’univers du Web avec le Projet (...)

Logo Microsoft Spartan blanc sur fond bleu

Microsoft Spartan : Windows 10 s’offre un navigateur alternatif à Internet Explorer 12

Article posté le 16/02/2015 par Gael dans la catégorie Actualité web et technologies

Depuis un moment, sur le Web, dans le trio de tête, nous avons Google Chrome, Mozilla Firefox et Internet Explorer de Microsoft. Malgré une réputation un peu ternie par des incompatibilités et des bugs assez fréquents, (...)